Wilaya Aleg : lancement de la campagne nationale de vaccination du cheptel 2018-2019

La campagne nationale de vaccination du cheptel pour la saison 2018-2019 a été lancée dimanche, à partir du village de Goral, relevant de la moughataa d’Aleg, sous le thème ‘’ En vaccinant votre bétail, vous dépensez peu et gagnez beaucoup’’.

La cérémonie de démarrage de cette campagne, qui durera six mois, a été supervisée par la ministre de l’élevage, Mme Fatma Vall Mint Soueinae, en compagnie du wali du Brakna, M. Mohamed Cheikh Ould Soueidi, et plusieurs hauts responsables du département de l’élevage.

S’exprimant pour l’occasion, Mme la ministre a précisé que cette campagne intervient après l’adoption, cette année, par le gouvernement du plan national d’éradication de la peste des petits ruminants et l’amorce de l’élaboration du plan national de contrôle des pneumonies et d’autres pathologies contagieuses en vue d’éliminer les épidémies ravageuses qui constituent un véritable handicap de développement dans le milieu rural.

Elle a ajouté que ces efforts illustrent le souci des services vétérinaires d‘introduire d’autres vaccins contre les principales maladies contagieuses et chroniques sur l’agenda du calendrier annuel d’immunisation disponible chez les éleveurs.

Evoquant l’intérêt accordé au secteur, la ministre a précisé que le gouvernement, dans le cadre de la mise en œuvre du programme du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, attache une importance capitale aux ressources animales compte-tenu du rôle essentiel qu’elles jouent dans la réalisation de la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté.

Abordant la situation actuelle, Mme Fatma Vall Mint Soueinae a précisé que les diagnostics effectués par ses services au niveau du cheptel font état de la décimation des nouvelles naissances et d’une réduction de la production laitière, ce qui les a conduit à entamer, avec le concours de la FAO, les préparatifs d’une opération d’immunisation contre la fièvre aphteuse dans les zones de production laitière, dans un premier temps, et l’introduire par la suite dans la liste des vaccins que l’Etat offre annuellement aux éleveurs, en second lieu.

Elle a enfin exhorté les parties intervenantes dans l’actuelle campagne à redoubler d’ efforts pour assurer une large couverture sanitaire au cheptel et le mettre à l’abri des maladies contagieuses.

Pour sa part, l’adjoint du maire d’Aleg, M. Mohamedou Ould Ahmed Taleb, a salué le choix de sa commune à vocation pastorale pour l’organisation de cette campagne de grande importance pour la préservation du secteur de l’élevage.

Notons que l’opération, pour laquelle 26 équipes ont été mobilisées, vise l’immunisation de 4 millions de chèvres et moutons contre la peste des petits ruminants et 2 millions de vaches contre les pneumonies contagieuses.

Related Articles